Géomètre, topographe, géomètre-projeteur : zoom sur un métier et ses nuances

En fonction des conditions d’exercice, les métiers de géomètre, topographe et géomètre-projeteur sous-entendent plusieurs fonctions. Toutefois, ces professionnels sont tous capables de mesurer avec minutie des éléments du paysage urbain. Vous souhaitez exercer l’une de ces professions ? Découvrez leurs particularités respectives pour choisir le bon poste.

Le métier de géomètre

Le géomètre est un maillon important de la chaîne de chantiers BTP. Ce métier se présente sous plusieurs facettes. La définition d’un géomètre est très vague. Souvent, on rencontre le géomètre près des voies urbaines. Les missions du professionnel varient selon son profil. Elles se concentrent sur le prélèvement de relevés et de mesures sur terrain (maison, route, plan d’eau, etc.). Les attributions de l’opérateur géomètre sont limitées. Le géomètre expert, quant à lui, est un spécialiste juridique. Il est tenu de déterminer la superficie et le bornage d’un terrain ou d’un immobilier. Ce professionnel réalise aussi des règles de copropriété. Il peut intervenir en cas de vente immobilière ou de litige.

Fiche métier du topographe

Comparé à l’opérateur géomètre, le géomètre topographe est plus polyvalent. Ce professionnel est chargé d’établir des relevés métriques. Ces derniers serviront de base pour la réalisation de plan et de carte des détails d’un terrain. Le géomètre topographe fait à la fois des descentes sur terrain et des études sur table. Il établit les plans tout en considérant les contraintes fiscales et juridiques. Ce professionnel intervient également à des projets d’agencement urbain ou rural, d’implantation industrielle et d’évaluation de biens. Ce métier requiert une bonne partie de travail de bureau. L’exercice de cette profession requiert certaines qualités comme la capacité d’analyse et le sens de la précision.

Les missions d’un géomètre-projeteur

Le géomètre projeteur ou ingénieur géomètre effectue les préparatifs nécessaires aux projets d’aménagement urbain ou de construction immobilière. Il se réfère aux relevés de terrain et aux données géographiques pour piloter des études topographiques. Il fixe les objectifs des opérateurs, répartit la charge de travail et assure le rôle de superviseur. Il valide les relevés et édite les paperasses nécessaires à la réalisation des chantiers (cadastres, cartes, plans, etc.). Dans certains contextes, il peut contribuer au renouvellement des outils de travail. En ce sens, le géomètre projeteur est sollicité lors de la mise en place de Système d’Information Géographique (SIG). Il assiste l’équipe, élabore le cahier des charges et effectue des actions de paramétrage. La variabilité des activités du géomètre dépend du statut du professionnel, de l’ampleur du projet et de l’environnement général.

Particulier : dans quel cas puis-je faire appel à un géomètre ?
Secteur privé ou secteur public : à quoi sert un géomètre ?